Qu'est-ce qu'un projet national? - Québec en Forme

Qu'est-ce qu'un projet national?

 
Partager
Imprimer la page
 

Pour Québec en Forme, les projets nationaux ou de promotion vont au-delà de la communauté locale et font appel à la mobilisation de décideurs reconnus et influents des secteurs clés afin de permettre la réalisation d'actions porteuses de messages et de changements dans le domaine des saines habitudes de vie.

Les projets à l'échelle nationale visent les enfants ou les personnes qui ont une influence directe sur les enfants, comme les parents, les enseignants, les entraîneurs sportifs, les cuisiniers… Les projets ciblent une palette d'activités diversifiées (promotion, formation, partage de connaissances et de savoir-faire, création d'outils) dans les secteurs qui touchent l'alimentation et l'activité physique (agroalimentaire, nutrition, sport, etc.).

 

Les caractéristiques des projets de promotion nationaux

En matière de promotion à l'échelle nationale, Québec en Forme soutient des projets de qualité qui doivent répondre de façon satisfaisante aux :

propres aux projets nationaux.

En ce qui a trait aux organismes admissibles, ils doivent s'associer à des partenaires dont les membres seront conjointement responsables de la définition, de l'implantation et de la gestion du projet.

Les principes d'intervention

Les principes d'intervention retenus par Québec en Forme pour soutenir un projet d'envergure nationale sont les suivants :

  • agir tôt sur les comportements individuels, tout en instaurant un environnement et des conditions de vie qui facilitent l'adoption de saines habitudes de vie;
  • inscrire les interventions dans la trajectoire et le continuum du développement global des enfants afin qu'elles soient complémentaires;
  • chercher, de façon plus accentuée par ces projets, à répondre aux populations vivant en situation de pauvreté, tout en s'adressant de manière universelle aux populations concernées;
  • ne pas se substituer aux mesures et aux programmes courants des ministères et des organismes gouvernementaux ni aux ressources existantes. Agir plutôt en complémentarité avec ces instances;
  • privilégier la qualité plutôt que la quantité. Le nombre de projets sera limité pour mieux en assurer le suivi et la pérennité et, parmi ceux-ci, les projets d'envergure seront préférés;
  • mettre en place des stratégies concertées de promotion des saines habitudes de vie auprès de la population et des acteurs intéressés avec l'étroite collaboration des gouvernements, de l'industrie, des médias, et des organismes non gouvernementaux.

Les critères d'admissibilité

Ces critères d'admissibilité s'appliquent à TOUS les projets de promotion nationaux financés par Québec en Forme.

  1. Les projets viseront des actions concertées allant au-delà de la communauté locale pour rejoindre une partie ou l'ensemble de la population des jeunes de la naissance à 17 ans.
  2. La réalisation des projets de promotion doit faire appel à la mobilisation de décideurs reconnus et influents des secteurs clés afin de déterminer les actions les plus porteuses de messages et de changements essentiels dans les domaines des saines habitudes de vie.
  3. Les projets de promotion visent par ailleurs à créer un mouvement et un effet de levier dans les milieux concernés pour l'établissement de nouvelles normes significatives.
  4. Les projets doivent réunir des équipes, coalitions ou mouvements concertés d'organismes agissant dans des secteurs complémentaires.
  5. Les projets dans le domaine de l'alimentation visent notamment à modifier, voire à abolir des environnements, des produits et des services particuliers qui contribuent à une mauvaise alimentation.
  6. Les projets doivent correspondre aux principes d'intervention retenus et aux clientèles privilégiées du partenariat.
  7. Les projets ne doivent pas se substituer aux mesures et aux programmes courants des ministères et des organismes gouvernementaux ni aux ressources existantes. Il sera toutefois pertinent que ces interventions contribuent à l'optimisation des mesures, programmes et ressources en question.
  8. Les projets doivent privilégier la qualité plutôt que la quantité. Le nombre de projets de promotion seront limités pour mieux en assurer le suivi et la pérennité, et parmi ceux-ci, les projets d'envergure seront préférés.
  9. Les projets doivent assurer le respect des normes éthiques généralement reconnues par les organismes de régulation rattachés au secteur d'intervention du projet.
  10. Les projets doivent prendre appui sur les meilleures pratiques ou la littérature scientifique pertinente. Les projets innovateurs, pour lesquels il n'existe aucune donnée probante, sont toutefois admissibles.
  11. Les projets doivent faire la preuve de leur capacité à réaliser une évaluation rigoureuse du projet ou à nouer des alliances nécessaires en vue d'une telle évaluation.
  12. Les projets doivent être menés par des organismes non gouvernementaux en synergie avec des actions prévues dans le Plan d'action gouvernemental de promotion des saines habitudes de vie et de prévention des problèmes reliés au poids 2006-2012, Investir pour l'avenir (PAG), ou avec les projets soutenus par Québec en Forme.

Les autres caractéristiques

Ces particularités sont prises en considération dans l'analyse d'un projet de promotion à l'échelle de la province.

  • Le caractère global et complémentaire des interventions proposées et leur potentiel à susciter des changements profonds et durables.
  • L'effet anticipé sur le changement dans les habitudes de vie et le développement de l'enfant.
  • L'effet mesurable sur la réussite scolaire.
  • Le caractère mesurable des projets (avec indicateurs de performance).
  • Le caractère ajustable des projets en fonction des résultats de leur évaluation.
  • La possibilité d'assurer la pérennité de leurs actions.
  • Le potentiel de généralisation et d'extension des projets au plus grand nombre, à coût raisonnable.
  • Le caractère innovateur.
  • Leur potentiel d'arrimage à d'autres actions ou programmes déjà en place afin d'agir comme effet de levier pour ceux-ci.
  • La prise en considération des meilleures pratiques.
  • Le caractère rassembleur des projets.

Blogue RSS

mars15

Faire bouger les petits, tout un défi!

Intégration des recommandations du guide « Gazelle et Potiron » dans Beauharnois-Salaberry Apprendre à sauter, à glisser, à courir, à passer par-de...Lire la suite